vendredi 13 janvier 2012

Comment PHP a sauvé le #web de #Free mobile





A l'annonce des offre Free , des centaines de milliers d'internaute se sont rués sur le site web de mobile.free.
Celui-ci s'est très vite trouvé saturé et en rupture de charge. Les petits curieux qui analysent les pages web et qui s'intéressent aux architectures web  avaient remarqué que les pages étaient délivrées par un framework JAVA/J2E  (présence des cookies avec des sessions typiques) . Lorsque le site a été de nouveau opérationnel, les cookies par magie relevaient du architecture PHP.
Un des moyens mis en oeuvre par les équipes Free pour augmenter les capacités d'accueil du site (scalabilité) à donc été de remplacer des parties entières de JAVA/J2E par du PHP.

Relevé sur les forums:


Cependant, nous avons pu remarquer encore quelques dysfonctionnement dans le processus d’inscription, et pour cause… Le site a semble t’il été entièrement réécrit dans la nuit !
Ce tour de force rendu semble t’il indispensable par l’incapacité à relever l’ancienne plateforme tournant sous Java, et qui désormais est en PHP.


 ----------------------------------------------------------------------------------------------------------
 (fin de citation)

Une application PHP sera nativement plus performante qu'une application JAVA/J2E pour les raisons suivantes:


  • Le serveur applicatif Apache (langage C) qui sert les pages PHP est plus fiable et puissant que n'importe quel Tomcat. La 'scalabilité' est plus facile à réaliser avec Apache/PHP qu'avec JAVA/J2E. Il est recommandé de placer un apache devant un ou plusieurs  tomcat pour cela (voir aussi le sujet des ressources non java:js,css) .
  • Une architecture PHP like est plus simple et coute moins cher.
  • Une application PHP utilise aussi la programmation objet mais sans ses dérives : des soit-disant experts on convaincu les crédules : la programmation objet doit forcement se traduire en plusieurs couches.  (voir des articles sur la notion de  principes SOLID)
  •  Les développeurs sont meilleurs en PHP

Avant les programmeurs PHP étaient considérés comme des amateurs. Maintenant la tendance s'inverse: Les meilleurs programmeurs se trouvent dans les communautés PHP, Ruby , Python , javascript et les C like.
 Peut importe le langage , l'essenciel est l'algorithmie.
Les entreprises pragmatiques preferent  utilser l'algorithmie  plutot que des dollars pour augmener les performances de leur site.
 Les plus gros sites WEB (facebook, twitter ) ont bien compris cette démarche.

Alors si au détour d'une réunion vous entendez quelqu'un qui explique doctement "que les applications JAVA/J2E sont plus robustes et plus scalables que les autres." , ne cherchez pas à argumenter, vous risquez de l'instruire.

Au commencement était le verbe ...  mais à la fin il y a toujours un developpeur qui se tape le boulot et qui sait ce qui est bon.


Pour le reste, Le grand architecte divin reconnaitra les siens.













4 commentaires:

Anonyme a dit…

Ce n'est pas le language qui fait la qualité de l'application, c'est le développeur. Chaque language a ses défauts. Le principale problème des applications web java c'est qu'elles ne sont pas simple à mettre en oeuvre et qu'elles ne sont pas stateless donc pas scalable. Mais il y a des alternatives comme Play qui offre une solution rapide et stateless dans le développement d'application web.

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
eric german a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.